index Menu des réalisations Projet 2016 Actualités Combattre la lèpre Présentation Histoire Galerie Ecole Ezaka

> de 1988 à 1999

index

HISTORIQUE :

Lors de la colonisation, les lépreux de la région étaient installés à Antsahanimajy et à Mahévadony pour éviter la contagion et pour suivre leur traitement. Les habitants de ces villages, maintenant guéris de la lèpre, ne peuvent revenir dans leurs villages natals car ils sont délaissés tant par la communauté que par les autorités locales.

Les hanséniens qui habitent les deux villages sont guéris de la lèpre, mais mutilés, handicapés à vie, nombreux étaient soignés trop tard à cette époque. Ils continuent d’occuper les propriétés  cédées par les autorités  depuis une cinquantaine d’années.

Démunis et handicapés, ils sont oubliés par la société et les autorités locales.

Madame Docteur RASOLOMON  RAMALAJAONA Marie Adeline qui s’est occupé d’eux avec la participation de Mme KAM HYO ZSCHOCKE Marie Hélène et quelques gens de bonne volonté ont fondé le  C A L A  en 1988 (Comité d’Aide aux Lépreux d’Antalaha )


Depuis sa création en 1988, le CALA assiste les anciens malades de la lèpre des deux villages au nord et au sud d'Antalaha.



En 1997, le CALA a réhabilité le dispensaire désaffecté de Maevadoany ancien dispensaire destiné uniquement aux traitements de la lèpre, aujourd’hui, le CALA assiste non seulement les anciens malades de la lèpre, mais soigne aussi les habitants des villages de l’arrière-pays groupés en comité villageois, avec la coopération de l’AMSAN (Association Médico-sociale d’Antalaha). En 1999, avec un co-financement de l’Union Européenne, le CALA réhabilite le village de Maevadoany et le re nomme Belfort village

(en souvenir d’un ancien malade du village décédé en 1996). **










Par la suite, 36 logements, 4 puits d’eau potable avec pompes manuelles, 2 blocs sanitaires, 1 foyer et un éclairage solaire composent ces nouvelles constructions.









Malheureusement, dans la nuit du 2 avril 2000, le cyclone Hudah dévaste les
logements, la maison communautaire, la chapelle et la plantation de filaos.