index Année 2020

>  En 2008

>  Février

Les deux cyclones de l'an passé rendent la communauté des villageois précautionneuse et les toits sont renforcés, on tente de les amarrer au sol. La saison des cyclones arrive bientôt.












Malgré ses mutilations Célestin est au travail.







Mi février, le cyclone  IVAN qui est alors devenu puissant et dangereux, passe plus au sud d’Antalaha. Il frappe de plein fouet l'île Sainte-Marie dans la matinée du 17 février 2008 avec des rafales supérieures à 200 km/h. Mais, en fin de compte, bien qu’il soit passé plus au sud, le village de Belfort a les pieds dans l'eau.


> Mars 2008





Le représentant de l'Union Européenne honore le village d'une visite et plante un arbre.Une action de soutien très appréciée.








> Avril 2008


Ecole de Belfort encore .... "classe verte" c’est à dire une exploration pédagogique de la nature


En classe, les préparatifs  


Puis, en route pour "Macolline"

Une première ! Les élèves se déplacent pour explorer le jardin botanique à ciel ouvert "Ma colline".


Journée d'apprentissage et de découvertes de la bio diversité locale. Le nom des plantes en Malgache et en Français s'il vous plait.…


 



Une fois sur place, c'est :

"l'étude exploration"  





 

"Pour la première fois, les plus grands élèves de l'école EZAKA ont eu la chance de participer à une classe verte. Celle-ci se déroula dans une colline "jardin botanique" des environs et, pendant les deux heures de visites, les enfants ont du identifier les arbres fruitiers et les  plantes mangeables. Ils ont beaucoup apprécié ce jeu éducatif, ainsi que la papaye au sommet."




> Avril  toujours, retour de Monique - infirmière retraitée - les élèves et les villageois de Jules et Belfort en sont ravis. Des soins attentionnés leurs seront portés par une professionnelle.













> Juin 2008  c'est le retour en Suisse de  Solène. Jeune volontaire qui a passé une année scolaire avec les enfants de l'école et leurs institutrices.








Les yeux de tous embués...


Un très grand merci à Solène (19 ans ) qui a passé l'année scolaire en aidant les élèves de Belfort village.





Elle s'y est remarquablement intégrée.

 Évidemment, les séparations sont souvent difficiles.


Quand nous serons plus grands tu reviendras n'est-ce pas !




Tous nos voeux t'accompagnent pour la poursuite de tes études.

Merci pour tout Solène.



> Juillet - Août 2008


La désormais traditionnelle "COLO" .

Cette année 2008 c'est grâce au dévouement de 5 scouts d'Angoulème que la colonie de vacances a connu son succès traditionnel.















Laeticia -


Jeune enseignante Française - a donné son temps de vacances pour contribuer à la formation des enseignant(e)s de l'école.


Elle a grandement dispensé son savoir pédagogique en passant aux "travaux pratiques" avec les enfants.


Le dessin, les formes géométriques la numération etc etc tout ça ne s'apprend pas à n'importe quel âge ! Il ne suffit pas de répéter pour comprendre et acquérir.


Fin août 2008 C.A.L.A. a 20 ans,  c'est l'occasion d'une  grande fête.

Toutes les autorités locales sont conviées. Pour beaucoup c'est une première découverte du village de Belfort.

Les enfants et leurs enseignantes ont préparé plusieurs spectacles.


A Jules village, les travaux d'aménagement de l'Ecole Verte arrivent à bout touchant.

 

Mélanie sera l'enseignante directrice de l'Ecole Verte.

Enseignante aguerrie, universitaire en agro foresterie, elle nous vient de la région de Vohémar, donc connait bien les problèmes environnementaux de la région. Avec sa fille Sophie ( 10 ans) nous lui souhaitons "tout plein de satisfactions" dans son nouveau travail.


> Septembre 2008


A Jules village, l'École Verte est prête.


 (photo)



- Fin septembre 2008 c'est la première volée des élèves de l' "ECOLE VERTE" qui entre en classe.

(photo)

 


- Objectif :

Préparer une trentaine de jeunes à une certaine autonomie alimentaire par un savoir faire agricole adapté à la région.

(photo)

Développer la connaissance des richesses biologiques de la région et préserver la nature. L'écologie et l'éco tourisme sont également au programme.



Odile -infirmière retraitée - vient de Bretagne pour apporter gracieusement son savoir et ses grandes compétences auprès des malades.


Elle ne ménage pas ses efforts pour la mise sur rail de l'Ecole Verte.


> Novembre 2008


- début novembre - Deuil à Jules village.


Monsieur Julien Rabe chef de Jules village nous a quitté après de très nombreuses années passées dans ce village dont il était fier.


C'est aussi la fierté de C.A.L.A. que d'ensevelir un ancien malade de la lèpre -non pas dans l'indifférence générale - mais avec un accompagnement élogieux.


Rabe Julien était le père de Modeste infirmier des deux villages et de Joseph devenu maire de Ampaha (c'est  lui qui permet à bien des malades d'être perçu comme des citoyens à part entière )



> Décembre 2008


Départ de Sam.

(photo)

Sam (peace corps) a passé deux ans pour faire de l'éducation sanitaire dans la région.

Il a grandement contribué a l'aménagement sanitaire de Jules village


(photo)

Inauguration des "cabounets". à Jules village.

--------------------------------------------------------------------------------


> 2009


Janvier - Février


Des événements politiques importants perturbent la vie du pays. Le président élu est renversé.


Heureusement aucun des deux villages n'est touché par les actes de violences et pillages qui se sont partout manifestés dans le pays.


Mars


Suite aux événements politiques les Etats Unis suspendent leur aide à Madagascar et les Peaces corps américains sont affectés ailleurs dans le monde.


Il s'en suit que les cours d'anglais et d'autres branches sont fortement perturbés à l'Ecole Verte de Jules village.



*****************************************


2011


Janvier


CALA permet à Nordine de déménager dans une nouvelle case. Avec son enfant, elle quitte son abris fait de bric et de broc et de tôles rouillées.

C'est la joie à Jules village.


(photo)


Février


Dimanche 6 février Grand DEUIL


Docteur "Tata Adeline" nous quitte pour toujours.

(photo)

Pendant 20 ans elle fut "la mama" des malades.

Bien avant que la route ne fut goudronnée elle arrivait

avec son vélo et sa sacoche de médicaments.


Elle leur prodigua ses soins avec une infinie patience..





Galerie Ecole EzakaMenu des réalisationsCombattre la lèpre PrésentationHistoire

Année

1988-99

2000-04

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2014-15

2016

2017

2018

2019

2020